Massacre en Syrie : la communauté Druze attaquée par Daesh

Le mercredi 25 juillet, la province de Sweida en Syrie a subi une série d’attaques qui ont fait près de 270 morts et 150 blessés. À l’aube, des djihadistes appartenant au soi-disant État Islamique se sont infiltrés dans les villages situés à l’est de la province et ont attaqué des civils dans leurs demeures. Deux heures plus tard, six suicidaires armés de ceintures explosives réussissent à pénétrer la ville de Sweida et font des dizaines de morts.

Située au sud de la Syrie, la province de Sweida a été épargnée depuis le début de la guerre, avant qu’elle ne subisse hier la perte la plus importante depuis la Grande révolte contre le mandat français en 1925. Arrivé aux premières heures de la journée et lors d’une panne d’électricité, l’assaut surprise a permis aux djihadistes de s’emparer de trois villages avant qu’ils ne soient repoussés par les groupes populaires ayant comme mission la défense des zones druzes en Syrie.

Habitée par les Druzes, une branche de l’Islam, la province de Sweida s’est montrée hostile aux islamistes, tout en refusant que les combattants de la communauté soient déployés, par l’armée syrienne, en dehors de leur région. En tant que minorité ne représentant qu’environ 3 % de la population syrienne, la communauté druze a mené une politique officielle qui lui a permis de rester en dehors du conflit qui ravage le pays depuis 2011, mis à part l’implication personnelle de certains individus, du côté du régime, comme le major général Issam Zaherddine, ou du côté de l’opposition, comme le Sheikh Wahid al-Balous.

Les Druzes, qui ont fasciné les orientalistes (De Sacy, Nerval, etc.), sont connus pour leur courage, leur hospitalité et leur enracinement à leur terre. Mais, le conflit syrien qui a plongé le pays dans un bain de sang n’épargne personne : même ceux qui n’ont pas voulu y prendre part. Alors que toutes les villes syriennes ont vu le marché des marchandises volées des territoires nouvellement repris par l’armée syrienne fleurir, la province a interdit toute vente de la sorte. 

Issue de l’islam ismaélien, la doctrine Druze s’inspire de la philosophie grecque et de la pensée orientale. La pensée théologique se distingue par l’interprétation des écritures, ce qui a laissé place à l’innovation religieuse, notamment en ce qui concerne les cinq obligations rituelles de l’islam et la polygamie. La spiritualité est l’une des pierres angulaires de la doctrine et se traduit dans le comportement des adeptes de la religion.  

Nous offrons toutes nos condoléances aux familles des victimes de ces actes lâches ainsi qu’au peuple syrien que nous invitons à prendre part au rétablissement de la sécurité en Syrie. 

L’équipe de l’Association MENA UdeM

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s